Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 17:23
Yep   :0026:

Après un après-midi familial chez IKEA (vous voyez le genre...non? ben... chiant quoi!), Agathe s'est (re)motivée sur les plans de la cuisine. Loulou s'étant en effet proposé pour le montage de la cuisine, il s'agit d'anticiper un maximum sa mise en place... même si on n'y est pas encore! Voici une solution envisagée:


http://sd-2.archive-host.com/membres/images/143422323631682602/cuisine3.jpg
Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 06:55
Salut,
Voici le détail du plancher qui sera mis en oeuvre à l'étage. L'empliement nous a été conseillé par Buffet Toiture car il permet de supprimer quasiment tous les bruits suceptibles de venir de l'étage: bruit d'impact (par exemple les bruits de pas ou un objet qui tombe) et bruit diffus (par exemple une horde de gamins qui braillent). Il est relativement complexe mais chaque couche joue un rôle. Du lambris est d'abord posé sur les solives car il sera visible du rez de chaussé. Une couche d'OSB vient ensuite renforcer le lambris. Un isolant compact est posé sur l'OSB. Ensuite, des tasseaux sont posés sur l'isolant. Cette configuration permettra d'isoler le reste du plancher de la strcuture de l'ossature de la maison, et donc de transmettre les bruits. Ensuite, de l'isolant (ouate de cellulose par exemple) est mis en place entre les tasseux. Une couche de CSTB (espece d'aggloméré) est lixée sur les tasseaux, complété par une fine couche de phaltex avant de poser le parquet flottant. Rien que ça! Normalement, une horde de danseuses en talons aiguilles devraient être capable de danser à l'étage sans qu'on s'en appercoive en bas (exemple très relevant donné par mon constructeur bois!). On verra à l'utilisation. 



Repost 0
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 14:38
Yo,

Après avoir pas mal cogité, j'ai choisi la façon dont la terrasse allait être fabriquée. La première idée était de faire trois murs paralléles en agglo pour y poser les solives. L'idée était de réduire les portées pour diminuer les sections des solives. Finalement, il n'y aura qu'un seul mur. Les solives partiront de la dalle et viendront se poser sur le mur en question. Voici le schéma, toujours plus facile à comprendre que du blabla un peu vague . Comme la portée va être de 2,50 m (c'est à dire la largueur de la terrasse), les solives feront 100/200 et seront espacées de 80 cm.
Une solive 75/55 sera d'abord fixée dans la dalle et les autres viendront prendre appui dessus, perpandiculairement. C'est beau la thèorie mais on verra en temps voulu si la pratique colle aussi bien!

Repost 0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 10:55

Avé,

Dans la maison, pour garantir une température idéale à moindres frais, la stratégie se base sur deux principes:

1) Privilégier une bonne isolation de l'enveloppe de la maison 
Pour cela, les murs seront isolés avec 180mm et la toiture isolée avec 240mm de Laine de Roche. Nous nous sommes réservé le poste d'isolation. Nous seront donc très méticuleux sur la pose et la rupture des ponts thermiques.

2) Utiliser des moyens de chauffage économiques et écologiques
Le RDCsera chaufé par un plancher chaufant hydrolique connecté à une pompe à chaleur CIAT air/eau. Ce système basse température devra assurer une température comprise entre 17 et 19°C. Le complément sera apporté par un poele à bois, situé au centre de la maison. Après de nombreuses discussions avec des vendeurs et fabriquants, nous nous sommes décidé pour le modèle BARI de la marque HASE. Ce poele developpe une puissance nominale de 6kW. Au départ, nous voulions une puissance plus importante mais aux vues des discussions, il semble que 6kW soient suffisants pour apporter un complément calorifique dans une maison bien isolée.
   

Repost 0
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 08:40
Et voici un nouvel article sur la future cuisine.
On la souhaite grande, fonctionnelle et permettant de séparer les espaces. Nous avons donc opté pour un "bar" séparant le hall et la cuisine elle même. La table à manger fera la séparation entre la cuisine et le salon. Pour la couleur, on hésite encore: le problème est de fixer d'abord la couleur du sol et d'adapter la couleur des caissons et du plan de travail ensuite.
 
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de samy73
  • : Récit de la construction d'une maison à ossature bois en Savoie respectant les concepts du bioclimatisme
  • Contact

Nombre de visiteurs

                                                          

visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en lignes

Les Sites Web Qui Vont Bien