Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 09:12

Bonjour à tous,

 

Peu d'articles pendant la construction de la piscine mais beaucoup d'action. Je reprend maintenant le temps de débriffer cette construction.

Rappel: objectif d'utilisation de la piscine : été 2013 (idéalement Juin)

Donc: on attaque la construction début avril => rappellez vous du temps de merde incertain que la France a vécu au printemps = grosse galère.

 

Donc on commence a creuser le trou, confiants. Après 1/3 de la surface décaissée sur 1,5m de profondeur, on voit des entrées d'eau se former, grossir pour devenir de véritables rivières. Il s'agit de veines sous-terraines dont la présence pouvaient être supposées étant donné les problémes de drainage vécus lors de la construction de la maison. Bref ca sent pas bon et ca se confirme pendant les jours de flotte qui suivirent. On se réveille un matin avec ce trou rempli jusqu'en haut! On décide donc de fabriquer un puit perdu à quelques mètres de la piscine. Ce puit dont le fond sera plus bas que le bas de la piscine (vous suivez?) permettra à l'eau présente dans le trou de la piscine de s'évacuer via un drain enterré à 2m de profondeur.

 

Voici les premières photos de Frank on train de creuser le puit perdu

sam7-0015.JPG

Une fois le trou creusé, on empile des buses en béton tout en rebouchant autour avec des gros galets.

sam7-0016.JPG

Notez déjà l'eau présente autour du puit... 3 mois de pluie en continu: l'horreur. Les bords de tranchées qui s'éffondrent pendant la nuit sous l'effet du ruissellement, la gadoue et le moral en berne. Mais on s'en fout, on la veut cette piscine et tout ca sera oublié cet été quand on bullera à la coule dans une eau tiède. On attendant on ne lache rien.

sam7-0017.JPGsam7-0018.JPG

sam7-0019.JPGsam7-0024.JPG

Le film géotextile blanc visible sur les photos se pose au dessus du drain agricole (tuyau percé de diamétre 100mm) lui-même noyé dans un lit de galets. On termine donc ce puit qui permet d'évacuer l'eau du trou (eau pompée de temps en temps avec une pompe de relevage afin d'accélerer le vidage de la piscine. On peut donc recommencer à creuser (3 semaines se sont écoulées quand même...)

Voilà des photos du trou de la piscine. On creuse à 1,90m. Il faut prévoir un lit de gravier au fond (15cm) + dalle béton (20cm) + murs piscine (150cm) + épaisseur des lames de terrasse (2cm) = 187 cm. Ici on voit la pelle qui continue a creuser, et moi en train d'étaler la couche de gravier.

sam7-0114.JPG

sam7-0117-copie-1.JPG

Tout le monde s'échine a étaler ces graviers au fond du trou. Travail particulièrement pénible, il faut le dire.

sam7-0118-copie-2.JPGsam7-0123-copie-2.JPG

sam7-0127-copie-1.JPG

L'éape suivante consiste à préparer le ferraillage de la dale: Le tour de la dale est reforcée avec du chainage 15x35 et le milieu est renforcé avec du treilli renforcé sur deux épaisseurs (treilli maintenu avec des écarteurs).

Photo du stroc de feraille avant disposition au fond du trou

 

sam7-0249.JPG

Photo après mise en place. On a d'abord mis en couche de film géotextile pour éviter au béton de couler dans la couche de galets. Les écarteurs sont visibles (on a utilisé des morceaux de chainage 10x10). Notez également les tors verticaux poitionnés tous les 50 cm et fixés sur le chainage 15x35. Les agglos à bancher seront "enfilés" sur ces tors. 

sam7-0408.JPG

Sur cette photo, on voit le départ du puit perdu avec le drain agricole en attente. Il sera connecté au drain mis en place tout autour de la piscine.

sam7-0409.JPG

Etape suivante: coulage de la dalle avec une équipe de choc: Manu, Christophe, Dédé, Yann et Julien, ainsi que Frank avec sa pelleteuse. Un bennon a été fixé au bout de la pelleteuse afin de traimbaler le béton entre les deux bétonnières et la piscine. Grosse activité dont je n'ai malheureusement plus de traces car je ne retrouve pas les photos...

Une fois la dale séchée, on attaque les 6 rangées d'agglo a bancher avec l'aide du Vinçou venu en renfort de Bretagne. Bien physique avec pas mal de découpe à la disqueuse...

Une fois les murs montés, il s'agit ensuite de faire les arrasées, c'est a dire de coffrer le haut des murs, s'assurer d'une bonne planeité et de couler les banches. 

sam7-0641.JPG

Reste ensuite à faire un crépi sur les murs. J'ai également oublié de vous parler des escaliers (pas de photos non plus). Plutot que faire des escaliers sur toute la largeur de la piscine, nous avons choisi de les faire uniquement sur 1/3 de la largeur pour conserver les 2/3 à une plage qui sera couverte de 40cm d'eau. Objectif: pouvoir se poser sur cette plage avec des jets dans le dos.

 

Sur cette photo, on devine les 3 rangées d'agglo qui serviront de support à la dale de la plage.

sam7-0642-copie-1.JPG

Ensuite, une fois mis en place les réseaux (2 skimmers, une prise balai, 4 buses de réfoulement, 2 prises pour des spots), les dimensions exactes de la piscine se mesurées soigneusement pour lancer la fabrication du liner. Pendant ce temps, j'attaque la construction de la terrasse avec du bois IPE acheté d'occasion (il avait déjà été utilisé autour d'une piscine puis démonté).

Mise en place du liner avec aide d'Eric Morelli de la société Envid'O et début du remplissage. 2 jours après, magie des yeux: La piscine est terminée.

 

sam7-0919-copie-2.JPG 

Partager cet article

Repost 0
Published by samy73
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de samy73
  • : Récit de la construction d'une maison à ossature bois en Savoie respectant les concepts du bioclimatisme
  • Contact

Nombre de visiteurs

                                                          

visiteurs en ligne

Compteur de visiteurs en lignes

Les Sites Web Qui Vont Bien